Destination 3001

Blurb:

(from Flammarion 2001)

L'an 2000 a longtemps été l'horizon du futur pour la science-fiction. Mais aujourd'hui? Il fait partie des vieilles lunes. Anticipé, exploré, fantasmé tous azimuts, il était déjà vieux avant l'avénement du vrai. Comment pourrait-il faire encore rêver, même si l'on a envie de saluer le symbole qu'il représente? En route donc pour des horizons plus lointains, pour des terres neuves, pour l'entrée dans la quatrième millénaire. Ou plus exactement en 3001, en hommage à Stanley Kubrick (1928-1999), qui situait en 2001 l'aube de nouveaux grands changements pour l'humanité en entraînant celle-ci dans une «odyssée», c'est-à-dire un retour aux sources, de «l'espace» (de l'espèce?)

Comment sera le monde dans mille ans? Comment fêtera-t-on l'entrée dans les années 3000? Quelles étranges mutations technologiques, sociologiques, biologiques, psychologiques connaêtront nos lointains descendants? Aurons-nous essaimé dans les étoiles? Enfin rencontré des extraterrestres? L'homme se sera-t-il délivré de ses vieux démons? Existera-t-il encore et dans quel environnement?

Introduction Joe Haldemar: Four short novels Valerio Evangelisti: Paradi Nancy Kres: Our Mre which dance Serge Lehmar: The time of the Olympian ones Andreas Eschbac: The Sower of nightmares Robert Silverberg: Milleniam Express train Ayerdhal: Our Ground Karen Haber: The thorn-bush problme of the head to Large-Mre Orson Scott Card: Angles Christopher Priest: Return to the hearth Free Ricciardiello: The winter of Turing Joel Houssin: Pretty Small Girl Paul J McAuley: Van Gogh at the end da world Jean-Claude Dunyach: Useless nights Roland C Wagner: Go and bursts Gregory Benford: Shock wave Sylvie Denis: Monkey alone strolls Norman Spinrad: Entities Philippe Curval: One is quite alone in the universe DaN Simmons: "the 9 front one" Dictionary of the authors